Projet CRoyAN

Collections Royales d'Amériques du Nord

Contenu

Peau peinte ; milieu 17e -milieu 18e siècle
Peau de bison ou de cervidé peinte. Numéro d'inventaire : 71.1878.32.131 (cliquez pour en savoir plus)

Qu’est-ce que le projet CRoyAN, porté par le musée ?

Il s’agit d’un important projet de recherche sur les « collections royales » d’Amériques du Nord conservées au musée. Le quai Branly dispose de près de 250 pièces provenant des territoires actuels du Canada et des États-Unis, collectés entre 1650 et 1850 et intégrés aux collections royales puis nationales françaises. Elles constituent le plus ancien témoignage matériel d’une production nord-amérindienne qui évolue profondément au 19e siècle, face à la colonisation occidentale. Il s’agit d’un fonds unique au monde, très fréquemment demandé en prêt, et qui en raison de ses spécificités matérielles et de son ancienneté, demande un suivi régulier en conservation-restauration.

Si d’importantes recherches ont déjà été menées sur ce fonds par le passé, sa connaissance en reste néanmoins très limitée. Notre projet de recherche propose la première grande étude interdisciplinaire de ce corpus exceptionnel, pour la connaissance des peuples des Plaines nord-américaines, des Grands Lacs  et du Sud-Est, et leur relation avec leurs interlocuteurs européens.

« Une étude interdisciplinaire » … pourriez-vous nous en dire davantage à ce sujet ?

Le projet CRoyAN croise étude historique des collections, analyse matérielle, interventions de conservation-restauration et collaboration avec les spécialistes amérindiens pour l’intégration des savoirs traditionnels. Nous avons là une véritable approche croisée ! Pourquoi ? Parce qu’on vise à apporter un éclairage inédit sur la provenance et le contexte de collecte des pièces, sur la valeur et la fonction attribuées jadis et aujourd’hui par les communautés nord-américaines à ces objets variés. La question de la transmission aux générations futures est également fondamentale.

J’ajoute par ailleurs, que ce projet, initié par le musée, fera également l’objet d’une étroite collaboration, non seulement avec des spécialistes amérindiens (Nations Choctaw, Haudenosaunee et Huronne-Wendat dans un premier temps), mais également avec d’autres institutions culturelles nationales :

Comment suivre le projet CroyAN ?

Les avancées de notre projet de recherche pourront être suivies par le biais d’un blog dédié bilingue anglais-français dont le lancement est prévu pour la mi-novembre 2020. Il s’agit d’un site grand public destiné à communiquer sur la recherche menée sur les objets nord-amérindiens à l’étude. Le blog comprendra six rubriques destinées à présenter le projet et ses partenaires, l’histoire des collections royales d’Amérique du Nord, les actions d’analyse et de conservation menées sur les objets, les regards contemporains portés par nos partenaires autochtones sur ce patrimoine, les actualités du projet et, enfin, les ressources à disposition des internautes pour en apprendre davantage sur ces collections.

Ce blog est conçu comme un espace d’échange entre les partenaires du projet, un relais par lequel partager nos regards, nos pratiques muséales et les résultats de la recherche.

Typologies des pièces conservées

Couteau et gaine de couteau de cou, Plaines centrales ou Grands Lacs du Sud, vers 1750. Bois, acier, métal, laiton, peau de cervidé, écorce de bouleau, piquant de porc-épic, tendon, 58 x 27 cm. Dépôt de la Bibliothèque municipale de Versailles, musée du quai Branly-Jacques Chirac, 71.1934.33.29 D

© musée du quai Branly - Jacques Chirac

Pages liées

 

Les collections royales d'Amérique du Nord

Les collections royales d'Amérique du Nord

(Colombie Britannique)

En savoir plus

Par Paz Núñez-Regueiro, responsable de l'unité patrimoniale des collections Amériques. En collaboration avec la Société des Amis du musée

Premières nations, collections royales

Premières nations, collections royales

En savoir plus

Pour la première fois, des objets-phares en rapport avec les populations indigènes du Canada et les Indiens des États-Unis sont rassemblés dans une exposition, conçue à partir d’une partie méconnue des collections du musée du quai Branly.